La Figue Noire de Caromb

Dans les paysages du Ventoux, ses vergers se font discrets mais cette production a un renouveau croissant avec une vingtaine de producteurs
La Figue Noire de Caromb

La longue Figue Noire de Caromb
La figue est depuis toujours chez elle en Provence
où elle fait partie des 13 desserts de noël.

 

Bien implantée au pied du Ventoux, on l’y cultive en vergers dès le 19ème siècle et particulièrement à Caromb qui a donné son nom à la variété : la longue noire de Caromb.
Sa culture : deux récoltes par an. La figue fleur a sa maturité en juillet elle est sucrée et parfumée et sa couleur violet foncé. La figue de seconde saison est mure fin août, elle est de forme plus arrondie, plus petite et d’excellente qualité gustative.
C’est une figue qui se déguste fraiche, en confiture ou chutney. En cuisine, elle accompagne bien les foies gras ou les gibiers….On trouve aujourd’hui chez les boulangers,  le pain aux figues. Un fruit qui conserve ses qualités gustatives et visuelles sans aucun traitement ;
Arrivé dans nos régions par l’Italie et la Grèce. Il s’enracine d’abord dans nos mémoires, porteur de mythes, symbole de fécondité, arbre sacré… il sait puiser ses ressources cachées du sous-sol et se passe de traitements ou de fertilisants ;