L'Olive et son huile

L’olivier, occupe une large place en Vaucluse et plus particulièrement au pied du Ventoux. Inscrit dans le paysage comtadin entre vignes et cyprès, l’olivier produit la "Verdale" de Carpentras, variété la plus cultivée pour l'huile d'olive locale.
L'Olive et son huile

L'Olive et son huile

Inscrit dans le paysage comtadin entre vignes et cyprès,
l’olivier produit la "Verdale" de Carpentras

 

La récolte s’étale de septembre à février suivant les qualités, mais pour Sainte-Catherine, le 25 novembre, l’huile est dans le fruit. Il faut 20 fleurs blanches pour une olive et 4 à 5 kg de fruits pour un litre d’huile.
Excellente en tapenade, préparation à base de purée d’olives, anchois et câpres, c’est avant tout son huile fruitée qui constitue la base de la cuisine provençale, apportant une saveur particulière aux légumes, gratins, salades et marinades.


 Il existe 3 types d'huile: Le mode fruité vert (caractère végétal que l'on trouve dans l'herbe, la feuille, l'artichaut cru, la pomme verte, l’amande fraîche, obtenu à partir d'olives récoltées en début de saison et triturées immédiatement), Le mode fruité mûr ( travail sur l'olive mûre, bien noire dans la mesure du possible. Elles sont triturées sans délais. On obtient une huile plus douce. Arômes de fruits (  secs, mûrs, de fleurs accompagnées de notes végétales)) et Le mode fruité noir ( stockage des olives mûres sans aérations pendant quelques jours, fermentation partielle avant de les triturer. se développe des arômes d'artichauts cuits, de cacao, de champignons, de sous-bois, de truffe...)

La route des moulins et des oliveraies: 11 moulins travaillent avec le groupement des Oléiculteurs du Vaucluse : 3 moulins en territoire du Ventoux  sur des itinéraires à faire à pied, à vélo  et à son rythme (dépliant disponible auprès des offices de Tourisme de la zone de production)